Gravité

L’école de danse de la Blaiserie, sous l’égide de mon camarade Rong Neang, m’a fait l’honneur d’utiliser un de mes textes dans son spectacle de fin d’année qui a eu lieu ce week-end. 90 jeunes danseurs ont évolué dans un ballet mêlant hip hop et danse contemporaine sur le thème de la gravité.

Est-ce que les chutes sans gravité
sont possibles en apesanteur ?
La question de l’inocuité,
il faut la poser au danseur.

Pour Galilée ou pour Newton,
qui ont leurs bustes dans le marbre,
la Lune vogue au ciel et la pomme
jamais ne tombe loin de l’arbre.

Buste de Galileo Galilei
Juliet on the balcony
(Claire Danes in Baz Luhrmann 1996 movie Romeo + Juliet)

C’est une force universelle
qui porte quelques conséquences…
L’âme de l’amant tend vers celle
qui vibre à la même fréquence.

Ta légèreté de neutrino,
parée d’un simple kimono…
L’âme de l’amant tend vers celle
qui vibre à la même fréquence.

Interaction fondamentale
au cœur du mouvement perpétuel
des trajectoires orbitales,
quand la danse devient duel.

Elle décrit l’attraction des corps
proportionnelle à la distance
qui les sépare et à la masse (des corps) :
c’est le principe même de la danse !

Orbites des étoiles autour du trou noir au centre de la Voie Lactée (notre galaxie)

Quand tu ondules ton espace-temps,
Oh, quand tu cambres ta courbure,
Ni astrolabe ni sextant
ne triangule ta mesure.

Ta légèreté de neutrino
parée d’un simple kimono…
Ni astrolabe ni sextant
ne triangule ta mesure.

La chorégraphie du cosmos,
ballet de corps-à-corps célestes,
farouche expression de l’Eros,
désir, passion, dans chaque geste !

Statue d'Eros à Piccadilly (Londres)
Adèle Haenel dans le Portrait de la jeune fille en feu de Céline Sciamma (2019)

Nous vivons tout au fond d’un puits
de 6300 kilomètres,
dans la pénombre, dans la nuit,
malgré les psalmodies des prêtres.

Pour sortir de la léthargie,
pour échapper à l’attraction,
il faut une certaine énergie :
énergie de libération.

Ta légèreté de neutrino,
parée d’un simple kimono…
Il faut une certaine énergie :
énergie de libération.

Il faut tout prendre de vitesse,
accélérer, accélérer…
Tellement plus vite qu’une Mercedes !
Perséverer, perséverer…

Le "starman" de Space X (ça veut pas dire que je cautionne les délires mégalomaniaques de M. Musk)

à 11200 mètres seconde,
pulvérulence de diaspore,
on commence à quitter le monde,
c’est le décor qui s’évapore.

Quand nous aurons fait les moissons
dans les champs gravitationnels,
après la fin de la mousson,
entre deux sauts dimensionnels !

Ta légèreté de neutrino
parée d’un simple kimono…
Après la fin de la mousson,
entre deux sauts dimensionnels !

Rendez-vous au point de Lagrange
où toutes les forces s’annulent.
C’est l’équilibre, calme, étrange,
et nous sommes tous des funambules.

Poitiers – février 2022


Comme d’habitude, les illustrations sont honteusement pillées…